le salarié bénéficie tous les deux ans d'un entretien professionnel avec son employeur consacré à ses perspectives d'évolution professionnelle, notamment en termes de qualifications et d'emploi. Cet entretien ne porte pas sur l'évaluation du travail du salarié. 

 

Entreprises concernées

L’entretien professionnel doit être mis en place dans toutes les entreprises, quel que soit son effectif.

 

Bénéficiaires

L’entretien concerne tous les salariés, qu’ils soient embauchés en CDD ou en CDI. 

Guide de l'entretien professionnel - version salarié

Objet

L’entretien professionnel a pour objet d’envisager, avec le salarié, ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi.
 

Cet entretien doit donc avoir pour but unique de faire le point sur le parcours professionnel du salarié, et d’envisager les évolutions possibles et les moyens de formation associés.
 

En aucun cas cet entretien ne se confond avec :

  • l’entretien annuel d’évaluation ;
  • l’entretien spécifique destiné à évaluer la charge de travail des salariés soumis à un forfait-jours.

 

Enjeux

L’entretien professionnel est donc un outil mis à la disposition des employeurs leur permettant de mettre en place une politique de formation plus performante. Il doit ainsi permettre :

  • au salarié de prendre part à son évolution professionnelle ;
  • à l’employeur de répondre à son obligation en matière de formation.

Guide de l'entretien professionnel - version employeur

Périodicité

L'entretien doit avoir lieu tous les deux ans.

 

L’employeur a l’obligation de proposer cet entretien professionnel au salarié qui reprend son activité à l'issue d'un congé de maternité, d'un congé parental d'éducation, d'un congé de soutien familial, d'un congé d'adoption, d'un congé sabbatique, d'une période de mobilité volontaire sécurisée, d'une période d'activité à temps partiel dans le cadre d’un congé parental, d'un arrêt longue maladie ou à l'issue d'un mandat syndical.

 

La loi du 5 mars 2014 a introduit tous les six ans, un entretien professionnel consacré aux perspectives d’évolution professionnelle qui vise à faire un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié. 

Cette durée des six ans s'apprécie par référence à l'ancienneté du salarié dans l'entreprise. Cet état des lieux, donne lieu à la rédaction d'un document avec co-signature des parties, dont une copie est remise au salarié.

 

Cet entretien permet de vérifier que le salarié a bénéficié au cours des six dernières années des entretiens professionnels consacrés aux perspectives d’évolution professionnelle, soit trois entretiens, et d'apprécier :

 

  1. l’accès à une action de formation,
  2. l’accès à la certification par la formation ou par la validation des acquis de son expérience ;
  3. le bénéfice d'une progression salariale

Support d'entretien professionnel

Mise en place de l'entretien

 

Information des salariés

 

En cas d’embauche, à compter du 7 mars 2014, le salarié doit être informé qu’il bénéficie d’un entretien professionnel tous les deux ans.

 

Cette information doit, pour être utile, expliciter les enjeux de cet entretien pour le salarié.

 

Information du Comité d'Entreprise

 

Le comité d’entreprise doit être consulté sur la mise en place des entretiens professionnels au titre de ses attributions générales.

Support pédagogique de l'entretien professionnel